Deux Davin pour le prix d’un!

Couloir Davin

Quand les jours de vacances se raréfient, il faut que ce soit rentable! Le couloir Davin, ce beau trait de neige d’une rectitude parfaite, cela faisait un moment je lorgnais dessus. Après cette épisode de gros temps, un petit appel aux copains suffit à motiver deux lascars. Et tant qu’à skier un couloir Davin, autant en skier deux, me dis-je! Nous décidons donc de doubler la mise en skiant d’abord le petit Davin, en passant par le vallon du Grand Tabuc. 1400 mètres de dénivelés plus tard, de l’émerveillement en pagaille et quelques litres d’eaux de sueur en moins, nous arrivons au faite du petit Davin. Mes velléités de photographe s’évapore devant les conditions de neige exceptionnelle… la première pause de la descente sera 1000 mètre plus bas!

Après un petit casse-croûte, nous remettons la motivation en marche: cap sur le Davin, le Grand cette fois-ci! C’est reparti pour 1200 mètres de dénivelés à tracer, une broutille quoi. Une broutille qui nous coûta quelques efforts tout de même. Après une ribambelle de conversions, et beaucoup d’auto-motivation, nous arrivons en haut, ou presque, car une grosse quantité de neige nous persuade de ne pas faire les cent derniers mètres du couloir.

Puis c’est le moment de la descente. Je ne m’étends pas sur la description de ce moment, ce serait trop longué et fastidieux: virages gauches, virages droites multipliés par X… Le couloir Davin et le petit Davin sont deux couloirs parfaits pour s’initier au ski de pente raide et de couloir.

Leave a Reply