Face nord de l’Aiguillas

Aiguillas - Face nord - Faut bien descendre de toute façon

Aujourd’hui nous réunissons une fine équipe de guides (fins) dont certains en état de décrépitude avancée mais restant tout de même à peu prêt fonctionnels quand il s’agit d’aller renifler la popow !

Les conditions du moment sont assez exceptionnelles : un manteau bien stable, une dernière chute sans vent et une douceur printanière… petit état de grâce que l’on rencontre quelque fois dans la saison et qui permet d’envisager des descentes un peu plus osées!

Cap sur un sommet peu connu du Briançonnais et qui pourtant trône dans le paysage : l’Aiguillas à côté de la Tête de Gaulent. Un nom qui sent bon le Sud! Le départ au dessus de la maison a un côté bien sympathique. Comme une vague impression d’aller roder dans le jardin !

Grâce à une subtile analyse de la carte et un sens du moindre effort poussé à son paroxysme, nous décidons un départ depuis le hameau des Faures qui nous permet de gratter sans frais 250m de dénivelé. Pour certains d’entre nous, cette décision se révélera probablement cruciale dans la réussite du projet !

L’ambiance est carrément printanière. On se laisserait presque aller à une sieste sous les mélèzes en remettant aux calendes les projets d’altitude! En rentrant dans le vallon des Gourenq, un air vivifiant nous remet les idées en place et fait descendre le thermostat… Ici la neige n’a pas encore rencontré de trop près la chaleur massacrante du soleil, elle reste d’une indécente légèreté. La promesse se précise. Ca commence à sentir bon le grand cri de joie collectif ! Y a plus qu’à monter là haut, 800m plus haut…

Aiguillas - Face nord - Décor et guide pittoresqueAiguillas - Face nord - La motivAiguillas - Face nord - Dernière partieAiguillas - Face nord - Ju à l'assaut du cirque sommitalAiguillas - Face nord - Ptit bout d'crête

Grâce à un travail d’équipe besogneux, laborieux, nous nous extirpons de la face dans un dernier râle en retrouvant au passage 25 degrés supplémentaires. La vue se panoramise, l’esprit aussi. Que c’est bon d’être là !

Aiguillas - Face nord - Maestro VisoAiguillas - Face nord - Sur la crête de l'Aiguillas

Nous essuyons des conditions particulièrement rudes ce jour là. Heureusement grâce à des mois d’entraînement et d’abnégation mentale, le froid n’a plus prise sur nous.

Aiguillas - Face nord - Conditions extrêmes

Après 3/4 d’heure passés là haut, c’est trop pour nous. Nous ne tenons plus, il nous faut fuir au plus vite et regagner les vicissitudes du monde d’en bas… Branle bas de combat.

Etrangement, on se fait moins de politesses qu’à la montée pour faire la trace. Le groupe se désunit quelque peu, la meute est lâchée quoi!! Heureusement la plâtrée est copieuse et il y en a pour tout le monde, pas de panique!

Aiguillas - Face nord - Faut bien descendre de toute façonAiguillas - Face nord - Technique de carving impeccableAiguillas - Face nord - Ju surnage dans la popowAiguillas - Face nord - Sylvano en mode ratissage de face

Quelques grands cris orgasmiques plus tard nous voilà sain et sauf dans la vallée, un poil plus entâmés que le matin mais avec un vieux sourire niais collé aux lèvres!!

 

 

Leave a Reply