Immersion ski randonnée Queyras

Immersion queyras- mont viso

Jour 1 : Pour introduire ce séjour de ski de randonnée dans les vallées du Queyras, nous décidons de chauffer les jambes en ski hors-piste sur la station de Molines et Saint-Veran. Les conditions obligent le groupe à aller fureter dans les bois de « sapins »(!?) pour trouver de la neige poudreuse. Objectif atteint, à condition de savoir tourner court, de maîtriser les conversions et autres pirouettes permettant d’éviter les arbres ! Mais l’aventure est au rendez-vous, l’honneur est donc sauf !

Jour 2 : Direction de la Gardiole de l’Alpe, un vaste et massif sommet enneigé qui surplombe les villages de Molines en Queyras et de Pierre Grosse. Pour certain(es), c’est la découverte des skis de randonnées, des peaux de phoques et des techniques de montées. Le soleil accompagne généreusement nos conversations et nous fait verser quelques gouttes de sueur. L’idée d’un pique-nique d’altitude permet de tirer certains membres du groupe loin en hauteur, c’est un très bon argument quand l’énergie et le souffle vient à manquer ! Quand l’heure de la descente sonne, nous découvrons des contre-pentes préservées du soleil : la poudreuse est bien là, c’est le régal collectif. Voilà une belle façon d’introduire l’année 2019 !

Immersion queyrasImmersion queyras- gardiole de l'AlpeImmersion queyras- gardiole l'Alpe descenteImmersion queyras- gardioleImmersion queyras- gardiole l'AlpeImmersion queyras- gardiole l'Alpe descente ski

Jour 3 : Nous partons à l’assaut du Col du Longet pour en redescendre de l’autre coté et rallier le refuge de la Blanche. 700 mètres de montées plus tard, nous franchissons le col avec un horizon parfait. Tandis que les filles préparent à manger (comme de coutume non?), les hommes partent vaincre courageusement le sommet terrible du Pic Traversier. Nous revenons victorieux de cette grande bataille poudreuse mais recevons de plein fouet le redouté courroux d’une Méditerranéenne au tempérament bien trempée. Les arguments énoncés sont sans appels : la dame à faim et même plus que cela, elle est en hypoglycémie. Je vous préviens, il ne faut pas prendre à la légère une méditerranéenne dans un tel état. Nous nous exécutons dès que l’endroit le permet et que le vent se fait moins piquant. Ouf, nous pouvons repartir vers le refuge où nous attend champagne, douche, cheminée et coucher de soleil ! Immersion queyras- refuge de la blancheImmersion queyras- refuge la blancheImmersion queyras- pic traversierImmersion queyras- pic traversier descenteImmersion queyras- col longetImmersion queyras- refuge

Jour 4 : Aujourd’hui nous sortons de notre maison à 2500m d’altitude dans un froid bien vivifiant. Depuis notre camp de base du refuge de la Blanche, nous partons en ski de randonnée vers le col de Chamoussiere pour faire le tour du propriétaire. Le soleil accompagne inlassablement nos journées et règne encore en maître sur cette magnifique journée d’hiver. En arrivant au col, on se lance pour un exercice de conversions sur une neige assez dur et une pente plutot raide… les couteaux sont de rigueurs ! Depuis le sommet une vue imprenable sur le Viso, les Ecrins et un beau morceau des Alpes nous est offerte.

Nous gérons notre descente pour dégoter les tronçons de poudreuse et de neige durcie par le vent. Notre radar à bonne neige est de bonne qualité, c’est une réussite, surtout au vu des conditions décrites par les autres groupes !

Après une pause frugale au refuge de la Blanche (seulement cinq grosses omelettes, deux belles salades composées, une faisselle au fruit rouge et une tarte aux myrtilles…) une partie du groupe part en quête d’une bonne digestion sur les pentes du Pic Caramantran. Les couleurs de la fin de journée nous accompagne aux portes de la frontière italienne, le paysage est lunaire et la sensation d’isolement grisante! Des moments qui resteront gravés, comme on dit!

Jour 5: Ultime journée pour notre groupe d’élite de ski de randonnée caractérisé par une hétérogénéité des tempéraments, idéale pour créer un équilibre collectif. Il parait qu’il faut de tout pour faire un monde et c’est vrai! Une adorable bienveillance émane de notre équipe épique, chacun étant attentif à l’autre « à sa manière ».  Nous partons donc du refuge de la Blanche avec pour ambition le collet d’une belle dent de roche qui se nomme le Rouchon. Une montée raide se prête parfaitement à l’exercice et au perfectionnement des conversions. Après quelques belles démonstrations masculines et féminines, nous enlevons les peaux de phoque pour descendre en face Nord sur le vallon de Clausis. De beaux virages dans le croûte alternent avec d’autres dans la poudre, on se débrouille encore bien cette fois-ci pour faire du ski plus que correcte! A bientôt la belle équipée et au grand plaisir d’aller passer du bon temps avec vous. 

 Immersion queyras- rouchon skiImmersion queyras- rouchon ski randonneeImmersion queyras- rouchon ski rando

Leave a Reply