Initiation ski de randonnée autour de Briancon et du Queyras

Briancon - ski randonnee initiation guides ecrins

Lorsqu’on a encore jamais mis de skis de randonnée sous ses pieds, qu’on a pas encore été pris par la fièvre de l’aventure et par la beauté de la nature, loin des stations de ski, comment imaginer ce monde parallèle? Un monde qui se gagne à l’effort, à la sueur de son corps qui éprouve les sensations que la montagne et le relief lui impose: le chaud, le froid, le vent, les pentes raides ou les longs plats, les embûches, les forets serrées, le soleil ou la neige… Un monde qui n’a pas été travaillé et aménagé par l’homme. Un monde de nature brute. Oui! Ça existe encore! Et celui qui le découvre et qui décide de l’arpenter en connaîtra rapidement les joies, les apprentissages, les limites et les possibilités. Il découvrira cette émotion particulière d’être un petit pèlerin de passage dans cet espace sauvage qui est le royaume des animaux, des arbres et des éléments.

Cet esprit du randonneur qui ne cherche aucune possession mais qui, au contraire, voyage léger, profitant des lumières et des paysages offerts par dame nature. Se sentir comme un nomade qui traverse les espaces sans vouloir les retenir est un luxe de haut vol quand tout, à la radio et à la télévision, nous amène à désirer la possession d’un objet ou d’un lieu. Le randonneur se veut éphémère. Il ne restera rien de lui après son passage en montagne et il ne résidera rien d’autre en lui que sa relation intime avec les éléments.

Chaque randonnée à ski est unique et elle lui procurera des joies et des difficultés sans cesse nouvelles et imprévues. Le montagnard vivra aussi des relations humaines particulièrement fortes, dénudées des artifices sociaux qui restent loin en bas dans le milieu citadin. Il y en aurait tant à dire sur les joies de ceux qui arpentent la montagne que ce soit à pied, en ski… Donc je m’arrêterai ici dans mes longueurs et je passe à ce qui intéressant!

Pour ce premier jour d’initiation à ski, nous partons en direction de Briançon, puis de Cervières et enfin du hameau du Laus, sous le célèbre col d’Izoard. Pour prendre en main les skis de randonnée, c’est une bonne idée que de commencer par une piste de ski de fond. L’équipe franco-belge en profite pour faire plus ample connaissance en marchant de front. Le froid est bien présent et le soleil au rendez-vous. La vastitude de la montagne nous impose de faire un choix de sommet, on ne pourra pas tout faire en une journée!

La neige fraîchement apportée par les retours d’Est consécutifs donne à la montagne un aspect de nouveau monde: pratiquement aucune traces ne sont visibles sur le secteur! Nous décidons d’aller nous perdre au col Perdu et décidons collectivement et avec témérité de continuer jusqu’au sommet de l’Arpelin, ce qui est une opportunité idéale pour apprendre à réaliser les premières conversions. L’équipe apprend vite, à croire que la mixité des patries apporte à elle seule de l’excellence! Le sentiment d’atteindre un vrai point haut, un véritable sommet et de pouvoir admirer tout le chemin parcouru procure toujours une joie exquise. Le soleil joue avec les nuages et nous profitons d’un beau passage ensoleillé pour choisir notre descente.

Pour Dimitri,Magalie et Anne-Sophie, ce sont quasiment les premiers virages dans un tel environnement, la classe! Jean-Luc reprend son style intemporel de Yeti, tandis que Mimi s’entraîne à ouvrir ses ailes. Une belle poudreuse nous régale de haut en bas avec quelques passages plus croustillant qui nous renseigne que le soleil peut agir comme un chalumeau sur une crème pas encore brûlée. Conclusion: la neige n’est pas partout de la même qualité et il faut bien choisir les endroits! Nous finissons cette journée comme il se doit: au bar, puis devant une bonne bière artisanale belge et enfin devant un bon plat copieux avant de rejoindre les pieux et de remettre ça le lendemain parce que c’est BON et MONSTRE valable!   

Briancon - ski randoBriancon - skiBriancon - ski randonneeBriancon - ski randonnee initiation guide ecrinsBriancon - ski randonnee initiationBriancon - ski randonnee initiation guide queyrasBriancon - ski randonnee initiation guideBriancon - ski randonnee initiation guideBriancon - ski randonnee initiation guides ecrinsBriancon - ski randonnee initiation guides massifs des ecrinsBriancon - ski randonnee week-endBriancon - ski randonnee initiation guides massif des ecrinsBriancon - ski randonnee initiation guidesBriancon - ski randonnee sejourBriancon - ski randonnee weekend

Pour cette deuxième journée d’initiation, nous sommes aller nous perdre dans les confins du monde, dans ce petit village que tout le monde connaît: Montbardon! L’idée est de faire une petite journée avant l’arrivé de la perturbation. Mais bon, les idées on en a souvent plein… mais on ne les suit pas forcement… Et c’est tant mieux d’ailleurs! Donc, notre petite troupe franco-belge est montée joyeusement sur les jolies pentes boisées de Fontantie sans croiser ni âme humaine, ni traces humaines. Du sauvage, du vrai!

C’est là que tout à basculé et que nous avons perdu le contrôle conscient sur notre destinée… notre intuition à l’affût d’aventure à pris les commandes de nos êtres pour nous mener dans les vallons de Pra Patri remplis de poudreuse immaculée! Ici, ce jour-là est naît l’orgasme du skieur. Et comme après tout orgasme, l’être est davantage enclin à accepter des tâches plus ingrates. Ainsi, nous avons eu peu de peine à nous frotter au goulé ponctué de cascades qu’il faut contourner en grimpant de façon malcommode sur les bords raides et verglacés ou encore, à skier dans d’étroits chemins peu enneigés ou il faut absolument contrôler sa vitesse sous peine de se faire freiner par la rencontre difficile avec le bois d’un arbre…

Heureusement Jean-Luc et Mimi me connaissent bien et savent qu’après une randonnée à ski avec moi, il faut un p’tit remontant, alors hop hop hop « flop », voilà un rosé pamplemousse frais à souhait dégusté sous les premiers beaux flocons! Merci à vous et rendez-vous quand vous voulez, où vous voulez pour la revanche! 


  

Join the discussion 3 Comments

Leave a Reply