Raid Cerces – 2 jours

Raid Cerces - Pic du Lac Blanc - Descente face aux Ecrins

Jérôme est de retour après les aventures de cet été. Ce coup là, c’est skis au pied que nous allons parcourir les montagnes pendant 2 jours. Notre choix se tourne vers les Cerces entre Ecrins et Vanoise…

Jour 1 : Pic du Lac Blanc par le vallon du Vallon et descente sur le refuge Laval

Il faut ruser un minimum pour optimiser au mieux nos deux journées de ski de randonnée dans les Cerces. Pour cette première journée, hors de question de se satisfaire d’une simple montée en refuge!! Je propose à Jérôme de monter par le vallon du Vallon, un coin bien plus tranquille que la Haute Clarée ce jour! Le printemps se fait déjà bien sentir dans nos massif, on se croirait au mois d’avril. Sentence pour nous : 15 min de portage avant de rejoindre la neige. On s’en remettra! Après on switche régulièrement  entre le mode pipelette et le mode méditation transcendentale jusqu’au pied de l’arête du Pic du Lac Blanc… D’abord ski au pied, puis sur le dos pour en finir avec l’arête un peu décharnée par le vent.

Raid Cerces - Pic du Lac Blanc - Sur l'arête

Le panorama nous pête à la figure, la vue sur les Ecrins est vraiment incroyable d’ici.

Raid Cerces - Pic du Lac Blanc - Ptit panorama sur les Ecrins

On se cale au sommet devant un petit pique nique salutaire. Pas un souffle de vent. Le saucisson en profite pour bronzer. La montagne comme on l’adore!

Raid Cerces - Pic du Lac Blanc - Le ravitaillement profite du soleil!

Et pour couronner le tout une descente terrible dans une neige agréablement transformée (à peine lourde dans le bas de l’itinéraire)… avec en toile de fond les Ecrins.

Raid Cerces - Pic du Lac Blanc - Descente face aux Ecrins

On fait le dernier virage sur la terrasse du refuge et quelques minutes plus tard nous voilà profitant tranquillement du soleil avec une bière artisanale dans la main. Terrible.

Raid Cerces - Pic du Lac Blanc - Notre modeste bivouac

Très belle découverte que ce refuge Laval : un gardien au petit soin qui prend l’apéro et qui mange avec nous, un poêle de masse ronronnant, des couettes bien moelleuses… et on a pas testé la douche! Au top! Merci Henri!

Jour 2 : Pointe des Cerces par le Lac des Beraudes

Après une nuit difficile dans notre bivouac sommaire, nous nous remettons en route vers le Lac des Beraudes. Les nuages du début de matinée se dissipent rapidement laissant place au désormais classique ciel bleu azur de nos contrées. Malgré la fatigue de la veille, Jérôme monte bon train au gré de nos conversations!

Raid Cerces - Pointe des Cerces - Jérôme tout sourire Raid Cerces - Pointe des Cerces - Sur le Lac des Beraudes

L’endroit que nous visitons aujourd’hui est assez insolite, bien connus des randonneurs en été… Nous contournons complètement la crête de Moutouze avant d’attaquer les pentes sud qui montent à la pointe des Cerces.

Raid Cerces - Pointe des Cerces - Contournement de la crête des Moutouze

Les seules traces qui montent en direction du sommet s’arrêtent 100m en dessous du sommet. J’imagine que ce sont les accumulations du haut de la face que l’on devine d’en bas qui ont poussé nos prédécesseurs (la veille?) à la prudence… Je décide de ne pas suivre ces traces mais de passer plus à gauche où cela me semble plus safe pour avoir au moins une chance de déboucher sur la crête… Bon choix. Nous parvenons sur la crête et avançons un peu vers le sommet… La suite ne m’enthousiasme pas des masses. L’arête est cornichée et les pentes sous le sommet, qui on fait renoncer nos prédécésseurs sont effectivement préocuppantes. Accumulation, indices de transport…

Raid Cerces - Pointe des Cerces - Le petit bout d'arête vers le sommet que nous ne ferons pas

Bien qu’orienté sud, les abords de cette crête m’inquiètent plus qu’un peu. On va pas jouer. Nous nous arrêtons sur une antécime proche du sommet.

La première partie de la descente est un peu raide. Nous la descendons dans une neige transformée très agréable à skier.

Raid Cerces - Pointe des Cerces - Première partie de descente, raide quand même!

Raid Cerces - Pointe des Cerces - Première partie de descente, Jérôme lâche les courbes

Pour faire la boucle, nous descendons dans le vallon des Sagnes froides. Que c’est bon de skier dans ce décor exceptionnel! On trouve des neiges assez variées : transfo légère, neige froide lisse, croûte portante et moquette… Un peu changeant mais toujours bon à skier, on boude pas notre plaisir!

Raid Cerces - Pointe des Cerces - Dans le vallons des Sagnes froidesRaid Cerces - Pointe des Cerces - Du bon!Raid Cerces - Pointe des Cerces - Et la vue est pas trop moche non plus!Raid Cerces - Pointe des Cerces - Ski pépère!Raid Cerces - Pointe des Cerces - Vue de la pointe depuis le terminus de la route

En fins stratèges, nous optons pour une descente immédiate jusqu’à la voiture via la longue route de la Haute Clarée : nous craignons que la pause houblono-gastronomique au refuge Laval nuise quelque peu à nos performances de skating.

C’est finalement à l’auberge du Clôt à Névache que nous cloturons en beauté ce joli ski-trip.

Raid Cerces - Pointe des Cerces - Final comme il se doit!

Jérôme, que dire? Merci pour la confiance aveugle que tu me fais! A bientôt.

Join the discussion One Comment

  • jerome KEHR dit :

    Salut Nico,
    encore merci pour ce merveilleux dépaysement dans cette si jolie vallée.
    Deux jours qui resteront marquees dans ma mémoire, on ne fête pas se 40 ans tous les jours !!
    de très belles photos et un super reportage de ta part, toujours extrèmement fidèle à la réalité.
    Merci pour tout, tu as retrouvé ton materiel et moi mes guettres à Briancon, décidemment je me rends compte qu’être étourdie ne m’est pas un défaut unique !!
    Fais quand meme gaffe à tes clés de bagnole !!
    A très bientôt je l’espère au plus vite, dans les écrins ou pour l’ascencion de la Meige en été.
    En attendant, je te souhaite de profiter pleinemùent de la montagne, et surtout toujours SAFE.
    Amitiés, Jérôme

Leave a Reply