Ski de randonnee au glacier blanc

Ski randonnee- glacier blanc dome ecrins

Pour cette première journée de ski de randonnée entre le massif du Queyras et celui du Briançonais, nous débutons entre les gouttes depuis Le Laus, juste sous le col d’Isoard pour rejoindre le Col Perdu puis le joli sommet de l’Arpelin. C’est un bon choix puisque nous éviterons l’intempérie qui sévira tout au long de la journée à quelques kilomètres de là. Nous avons même eu le droit à du soleil, une neige très skiante et un casse-croûte dans les pelouses alpines !

Pour les deux jours restant, nous avons rejoint Ailefroide pour rallier le refuge du Glacier Blanc. Après des dizaines de conversions, des pauses au chocolat ou au fromage de chèvre, des conversations avec chamois et marmottes et des milliers de pas, nous atteignons enfin notre premier objectif : le refuge ! L’après-midi se passe bien à base de casse-croûtes, de siestes, de boissons, de jeux de cartes, de lecture, de baby-sitting et de papotages.

Sous nos skis, 15 cm de neige poudreuse tombée durant la nuit. La descente est un pure délice ! Entre les vagues de brumes montantes, on en profite pour lâcher les skis et se délecter de cette farine si légère ! Le bas de la descente est constituée de passage plus technique : c’est l’occasion d’apprendre les virages sautés pour certains, d’apprivoiser leur peur pour d’autre, le tout orchestré par les commentaires d’un guide diabolique !

Notre increvable Céline fait malheureusement les frais d’une chute douloureuse qui lui vaut une fracture du poignet… le métier ne rentre pas toujours par la porte de la douceur… courage pour le rétablissement. A bientôt vous tous !

Join the discussion One Comment

  • audibert dit :

    tjs aussi belles tes photos !
    bravo !
    Cela me donne tellement envie(notre projet sportif bien engagé se trouve fauché par cette bonne nouvelle-appart)
    j’espère kon fera qqch au temps des cerises…hum

Leave a Reply