Stage ski de pente raide dans le Queyras

Ski pentes raides- initiation guide haute montagne

Quand un Papa voit son fils loucher sur des pentes de plus en plus raides les skis aux pieds, il commence à se dire « c’est peut-être le moment qu’il apprenne quelques notions de nivologies et quelques techniques de pentes raides qui vont lui permettre de ne pas trop faire d’âneries! ». Et pourquoi pas faire ca ensemble avec son fiston, en profitant des conditions de neige superbe du moment dans le massif du Queyras? 

C’est donc dans cette optique de plaisir et de pédagogie distillée sur le terrain que je guide Stéphane et Mathieu pour trois jours en ski de randonnée autour de Briançon et du Queyras. Avec le « retour d’Est », cette fameuse perturbation qui nous vient d’Italie et qui s’abat généreusement proche de la frontière, nous avons le choix entre des pentes poudreuses et d’autres très poudreuses… Bref le thème du séjour s’articule autour du blanc, du léger et de l’onctueux!

Le deux premiers jours, nous mettons le cap sur la belle vallée de Cervières, du Laus et du col d’Isoard. Les arbres qui parsèment les pentes nous donnent une meilleure visibilité et une sécurité supplémentaires pour pouvoir skier dans cette neige fraîche en prenant plaisir et sans prendre de risques inconsidérés. Nous nous élevons sur les pentes des sommets du grand et du petit Peygu par la combe de la Lause. Durant ces trois jours, les flocons se partagent magnifiquement le ciel avec les rayons du soleil. Lumieres fantastiques, paysages éphémeres, montagnes tantôt cachées, tantôt dévoilées seront notre lot d’émotions visuelles! Premiers couloirs étroits, premiers conseils de conduite de ski, d’éléments nivologiques pour juger ce terrain mouvant et complexe…

Cervieres- grand peygu ski randoCervieres- grand peygu skiCervieres- grand peyguCervieres- grand peygu ski randonneeCervieres- grand peygu ski randonnee initiationCervieres- grand peygu ski randonnee initiation guide

Pour cette seconde journée autour de Briançon et de Cervières, nous partons cette fois-ci explorer la vallée énigmatique (surtout ce jour là!) menant au col Perdu. Le brouillard nous enveloppe dès que nous sortons de la foret, gardant le secret du paysage jusque sous le col Perdu. En continuant sur l’arête menant au sommet de l’Arpelin, c’est à nouveau un blanc intense qui nous accompagne. En arrivant au sommet, une éclaircie fugitive nous invite à saisir l’opportunité et à jeter nos skis dans la pentes poudreuses. Plus bas, nous partons à la recherche d’un petit couloir secret dans la foret pour peaufiner les techniques de pentes raides. Encore un régale poudreux!

Pente raide- brianconSki pente raide- brianconSki pente raide- initiation guideSki pente raide- initiation guide haute montagneSki pente raide- initiationSki couloir- initiation guide haute montagneSki couloirs- initiation guide haute montagneSki couloir- guide haute montagneSki couloir- guide haute montagneSki couloir- guide initiationSki couloir- guide haute montagne

Pour le dernier jour, nous partons plus profondément dans la vallée du Queyras pour aller voir de très prés les chutes de neige du fameux retour d’Est. Nous partons depuis Molines en Queyras dans le but d’utiliser les remonter mécaniques de la station et de se propulser 1000 mètres plus haut sans trop d’effort! Quelques péripéties inopinées auraient bien pu mettre un terme rapidement à cette belle journée: Mathieu prend ses skis pour des missiles qu’il lance à vive allure sur les pistes de ski! Heureusement personne n’était dans sa ligne de mire.

Nous montons ensuite au pic de Château Renard sous un soleil radieux et un air vif. Le panorama offert sur le Viso et sur le massif des Ecrins vaut à lui seul le détour! Mais nous n’en restons pas là… les champs de poudreuse nous font de l’oeil et nous y jetons nos spatules joyeusement. Mathieu ouvre le bal majestueusement dans une belle face Ouest (sans accumulations car ce jour là ces orientations étaient bien minées!). Puis nous remettons les peaux pour rejoindre le col du Longet et enfin, le Pic traversier avec ces belles corniches sommitales. La descente sur le Pont de Lariane n’est qu’une grande pente poudreuse, ce qui ne va pas pour nous déplaire et clôture magnifiquement ces trois jours de beaux ski de rando! A la prochaine Stéphane et Mathieu!

pic de chateau renard- skipic de chateau renard- ski randopic de chateau renard- ski randonneepic de chateau renard- ski randonnee initiation

Join the discussion One Comment

Leave a Reply